bleu

Entretien des X2800 du Train Bleu du Sud

Changement du moteur du X2914

Lors d’une circulation de la rame à l’été 2021 dans le cadre des manifestations des 150 ans de la ligne des Cévennes, l’autorail X2914 a subi une grave avarie moteur.

En ligne, à la suite de deux disfonctionnements successifs de dispositifs d’alerte, le moteur du X2914 a subi une surchauffe non détectée (l’autorail était en queue de rame) aboutissant à la casse du moteur sur la rampe sud de la ligne des Cévennes fin juillet. L'X2819 a cependant pu ramener la rame jusqu'à Langogne en évitant ainsi une détresse et une demande de secours sur cette ligne à voie unique.

A la rentrée de septembre 2021, plusieurs solutions chiffrées (de presque rien à plusieurs dizaines de milliers d’euros) ont été débattues au sein de l’association sur le devenir du X2914 (banque de pièces, réparation, session à une autre association, fusion avec une autre association, etc…)

La décision de réparer le X2914 est apparue comme une évidence étant donné que l’AP2800 avait un moteur de rechange stocké au musée de Nîmes depuis 12 ans.

Après expertise de l’état de ce moteur et de sa potentialité de redémarrage, la première étape a été de réunir le budget nécessaire à cette opération dont les couts principaux sont dans un ordre décroissant, le grutage, le transport, l’huile moteur (le liquide de refroidissement étant réutilisé), et les petites fournitures.

A titre indicatif, si nous utilisions du liquide refroidissement neuf de qualité SNCF, la facture pour ce seul poste aurait été d’environ 2000€ !

Un appel aux dons a donc été lancé pour obtenir un minimum de 4000€ avant de se lancer dans une quelconque opération. Parallèlement des demandes de devis ont été faites pour les fluides, le transport et le grutage.

La sollicitation aux dons ayant été fructueuse, notamment grâce à l’aide financière très majoritairement apportée par les membres de l’AP2800, mais pas que (quelques subventions communales, d’autres associations, etc…), il a pu être procédé au rapatriement de ce moteur en Lozère au mois de février.

Un mois plus tard, l’opération d’échange des moteurs s’est déroulée sans encombre. Auparavant, grâce au concours de quatre personnes, l’autorail X2914 a été préparé en vue de cette opération de grutage (vidange huile 120L, vidange liquide de refroidissement 450L, débranchements divers, démontage transmission).

Cette préparation s’est étalée sur les mois d’hiver 2021-2022, il ne faisait pas très chaud en cette saison à 900m d’altitude, et sur des sessions de trois à cinq jours.



20220211_16412020220314_10545220220314_113411

Où en est-on aujourd’hui ?

Les travaux sont suspendus à Langogne jusqu’à mi-juin du fait de la réfection par la SNCF des quais de la gare interdisant tout accès à la remise où sont garés les autorails.

A partir de l’été, les remontages divers autour du moteur et le remplissage des fluides seront effectués ; cependant une inconnue demeure au niveau du système d’injection qui nécessitera peut-être son remplacement par celui du moteur cassé.

Nous procéderons pas à pas pour obtenir un bon résultat du premier coup avec, nous l’espérons, le premier démarrage du moteur avant la fin 2022.

Restera ensuite à fiabiliser cet autorail et son voisin l'X2819 (qui a lui-même été l'objet de plusieurs pannes au cours de l'été 2021). Des pièces sur les deux postes de conduite de l'X2914 (non fonctionnels aujourd’hui) devront être réparées (contacteurs à faire refabriquer). En effet, à la suite des pannes en ligne, des pièces des postes de conduite ont été transférées l'été dernier du X2914 vers l'X2819 pour sauver la saison 2021. Les circulations ont pu être assurées avec une composition réduite non réversible (autorail + remorque) afin de respecter nos engagements de circulations envers l’association qui gérait les évènements de l’anniversaire de la ligne des Cévennes : engagements tenus grâce à l’implication des membres de l’AP2800.

Nos autorails sont âgés (60 ans) et nécessitent une attention de tous les instants, avec le budget associé, pour continuer à circuler sur le réseau ferré national dans le respect des normes sécuritaires de la SNCF.

Les projets de circulations pour l’été 2022 sont les suivants :

•Une circulation AR le dimanche 7 aout entre Langogne et Marvejols dans le cadre des 120 ans de la ligne du Translozérien avec le X2819 et la remorque XR6091.

•Des circulations à l’occasion des journées du patrimoine les 17-18 septembre 2022. L’évènement 2021 ayant été annulé du fait des épisodes cévenols intervenus (voie ferrée coupée en plusieurs endroits) dans les environs de Nîmes la semaine précédant, il y a de grandes chances que la destination du Grau du Roi au départ de Langogne (avec montée de passagers sur les gares du trajet) soit reconduite pour 2022.

Le site du train bleu du sud http://ap2800.fr/ vous informera très bientôt sur ces évènements.

L’avenir :

Toutes les associations détenant des X2800, (dont certains ne peuvent plus circuler sur le réseau ferré national), sont soumises à un calendrier d’entretien et notamment au fil des dernières révisions des X2800 par la SNCF lorsque ceux-ci étaient encore en service régulier, au changement de pièces arrivées à échéance kilométrique ou calendaire.

L’échéance de 19 ans de service pour les « élastomères » (pièces en caoutchouc intervenant dans la liaison entre les essieux à la caisse) arrive pour l’AP2800 en mai 2023. Ce qui signifie levage des autorails, fabrication et échange des pièces concernées dans un atelier agréé SNCF et tout ceci avec les finances de l’association dont les seuls revenus sont les (petits) bénéfices réalisés à l’occasion des voyages et les dons.

Nous pourrions ajouter les semelles de freins (= plaquettes de freins) à changer à courte échéance (pas de stock = à faire refabriquer), un souci de boite de vitesses sur le X2914 (fonctionnelle pour le moment) et les autres tracas qui ne manquent pas de se produire sur du matériel âgé.

Le ferroviaire coute cher, très cher et toutes les bonnes volontés sont nécessaires pour préserver ce matériel et le faire rouler.

Les dons sont indispensables pour l’AP2800 qui n’a aucune subvention récurrente (région, patrimoine, autres) et ne vit que grâce aux cotisations des membres et aux marges réalisées lors des voyages.

Nous en appelons à votre générosité pour que perdure l’association, que les circulations puissent se poursuivre avec cette magnifique rame préservée en la maintenant en parfait état visuel et sécuritaire.

L’AP2800 étant reconnue d’intérêt général, les dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66% des sommes versées dans la limite de 20% du revenu imposable. Pour chaque don, notre trésorier établit un formulaire « cerfa » au nom du donateur pour déduction sur la déclaration d’impôts.

Merci et à bientôt

Thierry SIMON pour l’AP2800

20220314_10012120220314_17280020220211_17222520220314_11060620220314_11105520220211_103153


ville%20de%20Langogne